AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Choko Shiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 12:56

Spoiler:
 


| Personnage |


    ► Nom. Shiro
    ► Âge. Choko
    ► Classe Social. Marine
    ► Techniques de Combat. Avoir celon le niveau donné.
    ► But ou Rêve. Faire régner l'ordre dans le monde, bien que Choko soit quelqu'un de gentil, même envers les pirates, il ne les tuera qu'en dernier recours et essaiera toujours de les raisonner.





    Spoiler:
     


    ► Description Physique.





    Choko est remarquable par sa beauté. Il ne s'agit pas ici d'une beauté typiquement virile, celle de David de Michel-Ange ou d'Apollon du Belvédère. Il paraît quelque peu efféminé, avec ses traits très fins, ses mains délicates, son teint clair, ses cheveux soyeux qu'il aime porter longs étant jeune puis mi-longs quand il grandit, ses muscles discrets et son corps élancé. Bref, Choko n'a peut-être pas un corps " parfait " mais il n'est pas loin de la perfection.

    Choko change énormément entre l'enfançe, l'adolescence puis l'âge adulte. Etant petit, ses cheveux étaient êxtremement blonds voir même blond, il était un peu maigrichon, pas musclé du tout et portait d'énormes lunettes rondes. Il n'était pas si beau que cela et était fasiner par la cuisine, il adorait vouloir créent des saveurs, des plats uniques, être le meilleur cuisinier quoi. Il voulait devenir cuisinier, c'était sa raison de vivre, il le voulait et ferait tout pour le devenir, même s'il perdait un bras, une jambes, un oeil où un autre membre où organe, qui sait, il le deviendrait. Cependant, le fait que Choko soit petit et gringalet ne l'aidait pas beaucoup, cela le rendit fragile par ailleur.

    Choko commença à changer, il devenait de plus en plus grand, son visage s'effimina. Il changea de lunettes, ses cheveux devinrent plus fonçés, bref, c'était une véritable transformation... Choko avait grandit comme les autres mais tardivement. Son corps était en retard. Il commença aussi à se muscler. L'adolescence était un véritable changement, c'était vrai pour lui, du petit être humain faible, sans défence et fragile, il passait à un adolescent mignon, craquant, beau, et plutôt fort... Mais il ne comptait pas s'arrêter là. Il voulait devenir plus fort pour protéger ses amis... L'adolescence le changea complètement.

    L'âge adulte est différent de l'adolescence, il grandit encore, la barbe commençat à pousser mais ce dernier en profite pour la raser. Il changea de nouveaux ses lunettes pour des lunettes de soleil, son style faisait penser un peu à un rockeur, où au style des années 80. Il se fit poser des boucles d'oreilles et commençat à fumer... Des choses qui étaient alors, interdite lorsqu'il était enfant où adolescent... Ses vêtements changèrent égalemment, avec un look de rock. Il était vétu d'une écharpe à carreaux noir et blancs, d'une veste marron, d'un tee-shirt bleue/violet, un pantalon noir et des sandales noires égalemment. Il porte dans son dos, son sabre à lame noire unique présent et héritage de ses ailleux.


    Spoiler:
     


    ► Description Moral.

    Choko plaît naturellement aux femmes. Il n'a nullement besoin d'aller chanter sous la fenêtre des belles orgueilleuses. Son charme irrésistible a tôt fait de le mettre dans l'embarras du choix dès sa plus tendre jeunesse. Mais il serait à vrai dire exagéré de parler d'embarras, car Choko est amateur convaincu de toutes sortes de beautés. Des blondes comme des brunes, des petites comme des grandes, des intelligentes comme des douces toquées. Il s'en sert à cœur joie comme d'une manne céleste sans se poser de questions à propos d'elles. C'est probablement là que réside son fabuleux pouvoir de séduction...


    Inutile de dire que Choko est un amant fougueux et infatigable. Toute femme qui l'a connu serait de cet avis et trouverait les autres hommes "pas terribles". Mais c'est aussi un amant insatiable qui aurait le plus grand mal du monde à se contenter d'une seule femme. Il est dans ses habitudes, ou du moins dans ses désirs, de mener de front plusieurs aventures amoureuses. Par suite de ses nombreuses liaisons, il connaît en général une vie conjugale et familiale extrêmement embrouillée. On se demande comment il arrive à se retrouver dans ce dédale.

    Il ne craint pas le divorce, le considérant comme un événement banal plutôt que comme un drame plein de déchirements et de larmes. Lorsqu'il a cessé d'aimer ou d'être aimé, on ne peut trouver en lui trace de déception ou de haine : il met simplement une croix sur l'ancien objet de sa passion et va à la recherche d'un autre, le cœur intact comme une table rase. La nature, semble-t-il, l'a immunisé contre le mal d'amour. Choko n'a pas peur non plus du mariage, probablement parce qu'à la différence de la plupart des hommes il n'y attache pas une importance capitale. Il se remariera volontiers après chaque divorce.

    Mais c'est en se livrant à ce jeu-là qu'il encourt les pires ennuis et risque d'y laisser santé, fortune, réputation et paix intérieure ce qui peut briser sa vie, c'est pourquoi, la plupart du temps, Choko reste seul et célibataire et évite le contact avec les femmes. Lorsqu'il arrive à maîtriser son cœur inconstant, Choko apparaît comme un être éminemment sage et honnête. Il tient en horreur les injustices et n'hésite pas à se battre en faveur des opprimés et des déshérités. On le voit alors se livrer à la politique ou à l'action syndicale où ses idées et son enthousiasme forcent l'admiration de tous. Quoique plus brillant que la moyenne des mortels, Choko ne cherche pas à tout comprendre et à tout expliquer.

    Il échappe ainsi à des angoisses inutiles dont bien des gens sont victimes, et jouit de la sérénité devant les énigmes de la vie. Il aime la vie, la croque à belles dents, et ne refuse point les douceurs qu'elle lui offre. Pourtant, ce n'est pas un homme irréfléchi et superficiel. D'une curiosité insatiable, il s'intéresse à tout et notamment aux sciences susceptibles de donner la clé du comportement humain comme l'histoire, l'anthropologie, l'histoire de la philosophie, l'histoire des religions. Il comprend vite ce qu'il lit et peut avoir des pensées extrêmement intéressantes. On a aussi intérêt à solliciter ses conseils qui sont la plupart du temps d'une grande valeur.

    Mais Choko eut un véritable choc au cours de sa vie qui le changea totalemment, il sombrit dans le chaos, après tout, son nom ne voulait pas dire l'enfant du crépuscule pour rien.... Tout changea dans sa vie,. Sa vie n'était pas vouée à la vengence. Choko était une âme qui errait sans but, ailalnt perdu tout espoir, il ne savait plus où donner de la tête. Cette tristesse, ce chagrin, cela lui avait fait perdre la boule. Heureusement, une simple rencontre l'aida à se sentir mieux et il redevint comme avant.




    Spoiler:
     


    ► Histoire. [40 lignes Minimum]


    Prologue

    ► A vrai dire, Choko porte bien son nom, depuis sa naissance, sa vie n'est qu'un immense calvère qui, pour lui, ne cesse de continué, parfois, notre petit blondinet se demande si, un jour... Il arrivera à se sortir d'ici, cela semble bien desesperé... Pour lui, la fin de cet immense tunnel est bouché et il ne pourra en sortir, prisonnier de sa propre existence, il ne peut la changée... Mais avant que je vous parle de cela, revenons bien en arrière, à l'époque où son père, un homme appellé Hyoko et sa mère, une femme dont le nom était Mikoto étaient jeunes, ils habitaient dans un petit village, sur Grandline, très proche de l'Archipel Saobady, cependant, l'île était sur Calmbelt, non loin de cette archipel mais tout de même sur Calmbelt et les monstres marins y vivaient en grands nombres, le village se nourrissait principalement de cela, quelques hommes poissons vivaient ici en harmonie avec les humains, car contrairement à l'archipel Saobady où les hommes considèrent les hommes-poissons comme de vulgaires créatures sans bonnes manières, une réaction qui donnera l'envie d'en passer quelques uns au fil de sa lame pour leur insolence. Le jeune couple avait alors décidé de s'installer sur cette ile, si nous remontions à l'existante de cette île, disons simplement que des personnes qui vivaient à l'archipel Saobady en avaient marre de l'esclavagisme qui y sévissait dûrement, mais aussi de l'arrogance des humains envers leurs congéneres, les hommes-poissons, les deux races étaient partit sur une île pour y vivre en harmonie et depuis, tout ce passait pour le mieux. Les humains donnaient leurs connaissances qui étaient assez nombreuses aux hommes-poissons, ses derniers leurs donnaient à manger en allant tuer les monstres-marins qui vivaient sur Calmbelt, autour de l'île, bien sûr, les dangers de la mer tuaient parfois quelques hommes-poissons et quelques hommes qui rarement accompagnaient les hommes-poissons mais qui n'avaien pas de chance et se faisaient soit écrasé par la masse du corps de la créature marine, soit dévoré où alors noyer. Le jeune couple qui vivait ici avait envie de batir leur vie sur cette île, le père qui avait été un ancien Sergent de la Marine travaillerait sur l'archipel Sabaody, dans le Groove 1 où un poste avancée de la marine avait été établit. Il y restait parfois quelques mois pour évité de prendre trop de risques à traverser Calmbelt pour revenir ici. C'était un homme bon, il détestait l'esclavagisme et toutes les pratiques qui allaient avec et arrêtaient le plus souvent ceux qui étaient sur son chemin et qui faisaient ce genre d'hobbies. Il les mettaient sous les verrous, la plupart restait dans la prison du QG sur le Groove 1, mais il arrivait que quelques uns partent pour Impel Down, le père de Choko savait à quel point Impel Down était le parfait exemple de l'enfer, mais il ne pouvait faire autrement...

    Il donna naissance à un magnifique enfant qui s'appellerait Choko, c'est là que les cauchemars, les calvères, l'enfer comparable à celui de vivre en tant que prisonnier à Impel Down commençèrent... Le père ne le savait pas, mais le fait de donné le nom de Choko à son enfant était comme une maledition, il se mit alors à picolé et tout les principes pour lesquels ils croyaient avaient été balayés d'un revers de main... L'esclavagisme fit d'ailleurs partit de ses nouveaux services, il battait la pauvre mère de l'enfant lorsqu'elle faisait quelque chose qu'il n'aimait pas... Cette dernière ne comprenait pas pourquoi, mais deux mois après la naissance de l'enfant, son père fut renvoyé de la marine, parait-il qu'il avait frappé son supérieur alors qu'il était bourré, ce dernier lui disait simplement d'arrêté un peu de boire pendant le service car dans le passé, il avait été un homme bon, mais le père devenu une vraie tête de mule l'avait frappé au visage, il eut de la chance de ne pas être mit en prison pour les quelques bons services qu'il avait rendu, son fils, à l'âge de trois ans, il commença à le battre également, tout comme son mère, il y avait même ce qu'il appellait, des séances... Chaque jour, il trouvait toujours un pretexte pour les battres, tout comme lorsqu'il envoyait des esclavagistes à Impel Down, c'était à peu prêt la même chose que cet homme faisait, cependant, dans le village, la mère et l'enfant faisait comme si de rien n'était et mentant a propos des quelques bleus qu'ils avaient et qui étaient voyant, ils y eut même quelques regards interrogateurs de la part des habitants lorsque ceux-ci sortaient, ils avaient été au courant que le père avait frappé son supérieur et avait été renvoyé mais cela ne les avaient pas surpris car même s'il l'avait beaucoup caché dans sa jeunesse, il avait toujours été comme cela. Ce n'était pas un hasard, oh que non... Mais pourquoi ses bleus, certains émirent l'hypothèse qui était la vraie sans qu'ils ne le sachent que le père les battaient, pourtant, la majorité des villageoins ne voyaient pas le père battre sa propre famille, non... Il était beaucoup trop gentil, cependant, ce n'était qu'une image qu'il donnait de lui-même car le vrai n'était pas comme cela. La mère finit un jour par mourir sous les coups de son mari, l'enfant, furieux avait prit une arme et c'était avançé vers le père pour le frappé mais n'ayant que cinq ans, il avait été mit à terre et recevaient les coups de pieds de son père dans les côtés qui avaient été brisés à plusieurs reprises, tout cela l'avait rendu fragile. Cependant, une femme ayant entendu des bruits étaient entrés et avait vu la mère morte et l'enfant qui allait subir le même sort, elle avait alors appellés les hommes-poissons qui avaient maitrisés le père. Il avait été alors torturé avant d'être jeté aux monstres marins, dans l'eau, ses derniers qui avaient une grande faim s'amusaient à le déchiqueter. L'enfant sauvé se remit de ses blessures et un an plus tard, un homme-poisson du nom de Kito l'adopta, c'était un homme-poisson avec une grande sagesse, mais c'était aussi quelqu'un de puissant à qui il ne valait mieux pas cherché des embrouilles. Il fit de Choko un homme fort, il considérait Kito comme son propre père maintenant... L'apprentissage allait finalement commençé pour Choko.



| Vous |



    ► Prénom. [Facultatif]
    ► Âge.
    ► Temps disponible pour le forum.
    ► Comment avez-vous connu le forum ?


Dernière édition par Choko Shiro le Mer 9 Juin - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 12:58

[list]

Chapitre I
Apprentissage et rédemption





    La vie de Choko allait enfin changé, finit le calvère insupportable qu'il vivait chaque jour, maintenant, sa rédemption était venue et il commençait une nouvelle vie avec Kito, l'homme-poisson qui l'avait recueilli, cependant, en grandissant, cette rancoeur qu'il avait contre son défunt père et l'amour qui c'était transformé en profonde tristesse pour sa mère étaient toujours là, gravé en lui pour toujours... Kito s'efforcait de faire oublié à Choko son ancienne vie mais ce n'était pas aussi simple, il avait vu des choses qu'un enfant n'aurait pas dut voir... Et ses images hanteraient son esprit toute sa vie, c'était la faute de son père depuis le début, c'est ce que Choko se disait, lui avoir donné se prénom, il se dégoutait lui-même, un jour il avait bien faillit se suicidé mais Kito l'avait arrêté avant et lui avait si bien expliqué que Choko avait juré sur l'esprit de sa mère qu'il ne recommencerait plus, même s'il ne fallait jamais juré car pour la plupart des gens, juré c'était comme une promesse éternelle. Il ne fallait pas utilisé ce mot à tort et à travers avec tout le monde et Choko l'avait bien compris. Bien qu'il soit un homme-poisson, Kito était d'une grande sagesse et il en fit profité à Choko, il essaya aussi de l'entraîné physiquement du mieux qu'il pouvait mais Choko restait un homme, et donc il n'avait pas la force qu'avait les hommes-poissons mais pour un petit homme, il était plutôt doué. Kito apprit les bases à Choko, il apprit à lire, à écrire, à compté en peu de temps, il refusait d'allez à l'école du village. Il détestait le regard des autres et c'est pourquoi, Kito avait déménagé pour vivre à l'autre bout de l'île bien qu'elle soit petite, il y avait un kilomètre qui séparait leur nouvelle maison du village, ici, ils pourraient s'entraînés comme ils le voulaient, mais ils pourraient aussi sortir pour instruire Choko. Notre petit blondinet adorait sa nouvelle vie, il rencontra même un ecureuil à l'âge de dix ans, il décida alors de le nommé Risu. Risu signifiait écureuil en japonais. En plus, il aimait ce nom. Lui et son nouveau compagnon devinrent rapidement les meilleurs amis du monde. A l'âge de quatorze ans, Choko décida de partir d'ici avec l'autorisation de Kito bien sûr, il avait grandit, il n'était plus le petit garçon faible et douillet que l'on connaissait. Il voulait faire ses preuves. Mais c'était avec un profond regret que Choko avait quitté Kito, celui-ci lui manquerait terriblement, il le savait... C'est pourquoi, avant de partir, l'homme-poisson lui donna son collier fait en anneau d'argent qui s'emmelaient les uns aux autres comme à la fil indienne et auquel pendait un croissant de lune, Choko le mit puis serra fort l'homme-poisson dans ses bras avant de partir sur le bateau de la marine, ils devaient être six à partir, Choko reconnut trois de ses camarades avec qui il avait joué durant l'année qui précedait celle-ci, il y avait aussi un homme, une femme et une fille qui devait avoir seize ans. Le soldat de la marine vérifiait le dossier de chacun et s'arrêta lorsqu'il tomba sur celui de Choko. Et oui, son père avait été dans la marine et il avait frappé son supérieur et malheureusement, le supérieur était le capitaine de ce navire de la marine. Choko était décidément né sous une mauvaise étoile... Le soldat dit à un autre de gardé le garçon qui était le dernier ici, puis il partit voir le capitaine, il vint avec lui, Kito arriva alors voyant que le bateau tardait a partir et expliqua que l'enfant n'avait rien a voir du tout avec son père, ce dernier était mort lorsque les gens du village avait remarqué qu'il battait sa femme et son fils. Le capitaine regarda l'enfant avec pitié mais Choko lui fit bien comprendre qu'il n'en voulait pas de sa pitié, qu'il n'était pas faible et qu'il voulait devenir fort. Le capitaine accepta et ils partirent pour l'archipel Sabaody...

    Là-bas, ils recurent leurs vêtements et ce qu'ils devaient faire, ce trouvant dans le batîment principal, Choko devait nettoyé le sol de la salle de réunion, évidement, il y avait beaucoups de saletés par terre, c'est à ce moment qu'il se dit que les hauts gradés étaient comme son père, des monstres sans coeur, mais Choko avait a moitié raison, beaucoup étaient des ripoux qui abusaient de leur pouvoir, mais il y avait quand même des personnes qui n'étaient pas comme cela. Plus particulièrement vers les Amiraux, les Sous-Amiraux. C'était des gens bien, pas pour les pirates mais c'était logique, Choko se rappella alors en faisant une petite pause qu'un jour, une semaine avant qu'il ne parte, Kito lui avait dit que sa mère avait été pirate au dépourvu de son mari qui ne le savait pas et qu'un jour, il avait faillit le savoir lorsque le navire sur lequel était le père de Choko avait attaqué celui de la mère de Choko ! Et que c'était lui, Kito, qui gardait le petit lorsque son père et sa mère naviguait sur Grandline. Il se remit au travail, Risu, son ecureuil ne quittait jamais son épaule droite. La vie de recrue était dure car il fallait faire les corvées, mais il savait qu'un jour, il progresserait et gravirait les étapes, il le voulait plus que tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 13:01



    Chapitre II
    Fruit et Progression

    Voilà déjà un an que Choko est au service de la marine, il connait donc bien l'archipel Sabaody. Il est désormais Soldat de Deuxième Classe. Il fait de son mieux pour servir le Gouvernement Mondial. Fini les corvées, désormais, c'est un soldat qui navigue sur les mers bien que généralement, Choko du fait de son âge reste sur l'île. Il est vrai qu'a quinze ans, être soldat c'est un peu invraisemblable mais Choko est entraîné depuis l'âge de six ans par Kito, et donc, il a développé des capacités bien avant les autres. Il aime parlé avec les nouvelles recrues, leur dire des astuces. Risu qui a grandit lui aussi ne quitte toujours pas l'épaule de Choko, par moment il dort même sur son épaule, les pattes bien agrippés sur l'épaule pour ne pas tombé. Le blondinet fait toujours attention qu'il ne tombe pas, car il pourrait se blessé voir se tué. Il avait déjà connu tant de malheurs dans sa vie qu'un de plus et ce serait la fin... Il partit un jour sur une île inexploré, le gouvernement voulait des renseignements sur cette île qui n'avait pas été exploré du fait qu'elle ne soit pas une étape dans le voyage des pirates et que la marine empreinte des routes plus courtes. Ils accostèrent sur l'île, cela semblait être une île tropicale inexploré, dès l'entré, les branches et les lianes empechaient les hommes d'avançés. Ils étaient une trentaine à être entré, dirigé par le Sergent-Chef Huko Mochiku. C'était un homme grand avec une énorme épée dans le dos. L'épée n'avait pas de garde, le manche était lui même un bout de la lame qui avait été entouré de rubans et soigneusement polis pour évité de se coupé les mains. L'épée n'avait pas d'epaisseur mais elle semblait puissante, de plus, le Sergent-Chef la bougeait a une vitesse hallurissant, il découpa les lianes et prit les devant, derrière, les marines étaient regroupés en boules, l'arrière garde était composé de tireur tandis que les hommes sur les côtés tenaient des sabres, prêt à décapité hommes, animaux où tout autre choses invraisemblables qui existaient sur ce monde... Ils marchèrent vingts minutes en silence, le stress montait dans le coeur des soldats car ils ne savaient pas ce qui allait se passé. Puis le Sergent-Chef se retourna et dit alors aux autres de faire des groupes pour partir. Choko ainsi que ses trois camarades qui venaient aussi de son île natale partirent ensemble, ayant le même age, un soldat plus âgé partit avec eux, le soldat devait avoir vingt ans si ce n'est plus... Ils partirent alors, soudain, un tigre surgit de nul part, ils lui tirerent dessus mais le tigre continuait à avancé, les trois garçons continuèrent a partir alors que le soldat se faisait déchiqueter. Choko partit dans un autre endroit, malheureusement, le tigre poursuivait ses trois compagnons et non lui, et il s'en aperçut trop tard, courant a toute allure de peur que le tigre ne le rattrape. Il tomba sur une branche et atterit dans une clairière, son ventre commençait à avoir faim. Il y avait quelques fruits au sol, il commença à les manger. Puis il en prit un en main, il était différent des autres, il commença à le mangé.



    Les autres arrivèrent, ils étaient sûrement une dizaine, il y avait parmi eux le Sergent-Chef et ses trois amis. Tous ecarquillèrent les yeux lorsqu'ils le vire manger un fruit du démon, il leur demanda ce qu'il y avait tout en finissant de mangé, puis il remarqua que ce n'était pas poli, ils n'étaient pas ici pour manger et leur dit qu'il était désolé d'avoir mangé, mais il avait une faim d'ogre. Le Sergent-Chef s'approcha de lui, se baissa à son niveau et lui dit qu'il ne pourrait plus nager. Choko ne comprit pas, les fruits étaient venimeux ? Puis le Sergent-Chef lui dit qu'il venait de mangé un fruit du démon, ils ne savaient pas ce que c'était que ce fruit mais ils le découvriraient bientôt. Ils finirent alors de visité l'île et rentrèrent alors à l'archipel Sabaody pour faire leur rapport. L'île était déserte, de type tropicale et n'abritaient que quelques animaux carnivores. Choko demanda alors à rentré chez lui pour voir Kito et connaitre son fruit du démon ainsi que s'entraîné. Il demanda un an si possible, heureusement, cela fut accepté du fait qu'il est mangé un fruit, il partirait dans un mois avec le navire. Mais ils lui dirent alors que s'ils avaient besoin de lui, qu'il devrait venir ici immédiatement. Il partit alors sur son île et expliqua tout à Kito après avoir discuté de ce qu'ils avaient fait chacun de leur côté. Kito apprit alors à maitrisé son fruit à Choko, il s'entraîna durant l'année qui suivirent et lorsqu'il revint, il monta plus facilement les echellons du fait de la maitrise de son fruit. Il devint alors Soldat de première classe puis devint Caporal, il put alors avoir cinq soldats sous son commandement, il finit par devenir Sergent, Sergent-Chef tout comme son ancien supérieur qui lui avait tout expliqué lorsqu'il avait mangé le fruit du démon, maintenant, c'était son collègue et Choko n'avait que dix septs ans. Puis il devint Adjudant, lorsqu'il fut Adjudant-Chef, l'archipel de Sabaody fut attaqué par plusieurs groupes de pirates malsaints qui s'étaient rassemblés. Le combat allait commençé, les canons étaient prêts, les hommes aussi, Choko c'était vu confié le controle de quinzes hommes. Le combat n'allait pas tardé, les bateaux ennemis étaient déjà en vue et les canons prêts à tirer.


Dernière édition par Choko Shiro le Mer 9 Juin - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 13:07



Chapitre III
De la bataille à aujourd'hui



    Les hommes sur les murs stressaient à l'idée de se battre, en façe, il y avait bien sept bateaux remplies de pirates armés jusqu'au dents qui n'hésiteraient pas à tué les civils s'ils le fallaient. Les canons étaient prêt à tirer, Choko et ses quinzes hommes étaient postés sur les murs, il y avait Choko qui venait à peine d'être majeur accompagné de deux hommes. Il y avait six hommes pour deux canons, et les septs autres hommes tenaient leur fusil, prêt à tirer lorsque le Colonel qui étaient ici donnerait l'assault. Au sol, des piques avaient été hérigés et des sacs de sables ainsi que des petites palissades de bois avec des sortes de fenêtres en carrés pour protégés des balles. Les defenseurs étaient prêts à contrer les incessantes attaques des pirates. Il y avait une quinzaines de canons sur les murs du batîment, tous armés et tous prêts à tirer. On entendait seulement le silence et le cri des pirates qui se rapprochaient, les canons étaient bien cachés et donc, les pirates avaient adoptés une formation serrés, le problème c'est que c'était une erreur car les possibiltiés de touchés étaient plus importante. Mais un abruti tira sans faire exprès alors qu'on ne lui avait même pas donné l'ordre, un bateau fut frolé et quelques bouts de bois tombèrent mais les pirates alarmés commençaient à tirer sur les positions des canons, il fallait tirer avant que les pirates ne prennent une position dispercé. Les canons de la marine tirèrent, un bateau fut touché et ils avançèrent plus rapidement, Choko cria alors aux canons de tirés sur le navire touché pour le coulé, trois canons tirèrent, deux tombèrent a l'eau et l'un toucha le navire qui coula. Ainsi, s'il y avait des utilisateurs d'un fruit du démon, ils seraient éliminés. Les navires nageaient, ce fut au tour des soldats, ils tirèrent sur les pirates qui nageaient, certains coulaient, cela signifianet qu'ils mourraient, les navires continuaient d'avançé, le Colonel dit alors aux canons de se mettre par deux pour visé chacun un bateau mais qu'ils devaient attendre que le bateau amarre. Les pirates accostèrent sur les rives et commençèrent à chargé, on entendit un " FEU ! " et les canons tirèrent faisant de lourds dégats, les pirates avaient commençés à chargé et gagnaient les fortifications de la marine, les soldats en dessous étaient en train de mourir. Choko partit avec les neufs hommes, sortant son Tanchi noir, il descendit les marches, les pirates commençaient à entrer dans le batiment mais les soldats et Choko positionner de part et d'autre de la porte les attendaient, cinq pirates moururent mais il y en avaient beaucoup derrières. Choko les tranchaient, les tirs et les coups de sabres s'entendaient dans le batîment, un Lieutenant arriva derrière les ennemis, les trancha uns à uns puis une fois tous morts, un Sergent Chef avait eut l'idée d'ammener un canon vers la porte pour tirer, en effet, en façe de la porte il y avait un mur, un couloir sur la gauche et un sur la droit qui permettait de gagné la pièce mais dans le mur en face de la porte, il y avait un petit trou fait exprès pour les canons. Ils allaient tirer de la mitraille et tué les pirates. Positionnant le canon, ils attendirent que les pirates soient bien à porter de main pour tirer à porter de bout, les pirates tombaient les uns après les autres... Les canons sur les murs avaient détruits trois navires avant qu'ils n'aient le temps d'arrivés a bout, les pirates avaient été tués par les balles des marines, il ne restait que deux bateaux, les plus massifs... Les hommes les plus forts seraient dans les deux bateaux, les pirates débarquèrent et les deux camps se jetèrent dans la bataille aux fusils, aux armes.

    Choko lui aussi partit au combat, il tomba sur le Second du Capitaine qui avait le deuxième bateau, un homme dont la prime étaient de 30 Millions de Berry's... Il ne possédait pas de fruit du démon mais il avait put voir dans un dossier que cet homme avait une force assez importante et qu'il pouvait peut-être possédé le Haki mais cela n'était pas sûr voir même incertain. Il tenait tout comme le Sergent-Chef à l'époque, une énorme épée sans manche, mais celle-ci faisait plus pensé à une masse qu'a une épée, c'était le mélange entre un marteau, une masse et une épée. Il frappa Choko mais ce dernier esquiva sur la droite d'un pas puis donna un coup de pied dans la jambe pour le faire déstabilisé mais cela ne fonctionna pas. Il frappa de nouveau mais Choko esquiva, ses mouvements étaient lents mais un coup et c'était la fin... Il leva son arme dans les cieux, la faisant tournoyé pour frappé Choko de nouveau... Choko étudiait bien les mouvements de l'ennemi avant de passé à l'offensif, le blondinet donna un coup droit mais il fut contrer, il sauta alors mais l'homme arma son arme comme une batte de base-ball, Choko l'esquiva de justesse. Il avait eu de la chance car ce n'était pas passez loin, le coup avait frolé l'adjudant. Ce dernier courrat alors vers l'ennemi mais se baissa pour esquiver un coup, roula au sol pour esquivé une série de coup et lorsqu'il fut hors d'atteinte, se releva. Son action avait lamentablement échoué... Il pointa la lame de son Tanchi vers l'homme puis courrut de nouveau vers lui, il esquiva puis voulut le frappé mais l'homme lui donna un coup de poing et Choko fut propulsé contre le mur du batiment, il éclata le mur et s'éclata le dos en même temps. Choko se releva puis se dirigea vers son adversaire tout esquivant les coups de son arme qui étaient dévastateur, Choko lui fit alors une importante entaille dans le ventre. A genoux, Choko voulut lui tranché la tête catr l'homme était à genou mais il disparut et apparut derrière Choko qui se baissa pour esquivé, sa vitesse semblait s'être amélioré mais l'immense arme qui semblait être plus grande que lui était toujours là. Choko voulait en finir vite, tout en esquivant les coups, il utilisa alors son fruit du démon pour le piégé et l'immobilisé, Choko était maintenant sûr qu'il n'esquiverait pas cette attaque, il lui planta sa lame dans le coeur. Pendant se temps, les combats faisaient rages et les pirates tombaient les uns après les autres, les soldats de la marine étaient plus nombreux... Une fois le combat finit, le gouvernement décida d'augmenté le grade de Choko, il fut alors...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 13:09

Fini (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 14:30

Bienvenue Choko on se connait je crois =) alors c'est une bonne presentation que tu as fait et donc pour moi c'est bon je veux bien te validé ^^

C'est quoi ton fruit ? J'ai beau lire tu ne le marque pas, simplement que tu en as mangé un. Ton grade c'est adjudent chef que tu veux ? Moi je pourrais te donner colonel j'pense que tu le merite bien j'ai bien aimé ta presentation :p

Pour ton niveau je dirais 58 ce qui est bien sachant que les perso' inventé les niveaux s'arretent à 80, en tout cas on verra ce qu'en pense les autres admins
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 14:35

Ok, le fruit je voulais le choisir en niveau de ma présentation, enfin quand tu m'auras donné mon niveau et mon grade dans la marine Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 17:22

Euh je l'avais dis, faut lire ^^

Citation :
Moi je pourrais te donner colonel j'pense que tu le merite bien j'ai bien aimé ta presentation :p

Pour ton niveau je dirais 58 ce qui est bien sachant que les perso' inventé les niveaux s'arretent à 80,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 17:37

C'est tout pour la prez que j'ai fais ? Surprised Sad
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaitre du Jeu
Fondateur ♣
Maitre des Pandas ◄

Messages : 104
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Experience:
100/100  (100/100)
Fruit Du Démon:
MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:17

Bienvenue à toi.

Bonne Présentation. Je te Valide aussi, donc ça c'est fait. Maintenant pour le grade, je trouve que le Grade de Colonel est suffisant. Pour le niveau, j'aurais moi aussi donné un niveau entre 55 et 60 donc je suis d'accord avec Kenichi.

Maintenant je te prierais d'aller faire ta Base de Données.

Bon jeu sur OPSNJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-saigo-jida.forums-actifs.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:24

Je rigolais de toute façon, c'est juste que je pensais être amiral Very Happy

donc les logias sont interdis du fait que je ne sois pas lvl 70 ? é_è

Donc je prend : Gura Gura No Mi / Fruit du Séisme et Haki de la Terreur.

Si possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:29

Oui les logia c'est level 70 minimum desolé =), euh amiral et bien c'est les amiraux de l'époque donc je sais pas si un amiral inventé seras accepté. En tout cas pour le haki et le fruit cela est nickel j'accepte ^^ Bon jeu Choko-lat XD

PS: Ton niveau est tres bien placé car on juge strictement ici alors soit heureux et puis moi cela me derange pas de te mettre contre-amiral pour tes efforts si le maitre du jeu et d'accord
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaitre du Jeu
Fondateur ♣
Maitre des Pandas ◄

Messages : 104
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Experience:
100/100  (100/100)
Fruit Du Démon:
MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:32

Pour le grade d'Amiral je ne préfère pas le donné tous de suite dès le début du jeu ^^.

Pour ce qui est du Fruit désolé je ne peut pas te le laisser, car il à déjà été manger par Barbe Blanche. Étant donné que BB était déjà un grand pirate à l'époque on ne peut te l'accorder, si tu peut en choisir un dans la liste des FDD Libre.

[ Je veut de me rendre compte que je l'avais mis dans libre je m'excuse o_O ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-saigo-jida.forums-actifs.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:33

D'accord, désolé alors ^^' mais de toute façon ce niveau me convient parfaitement Very Happy

Dernière question : Est-ce que il y a une CB ? ^^'

Bon alors vu que aucun ne m'interesse, je prend Gomu Gomu No Mi / Fruit du Caoutchoutier Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaitre du Jeu
Fondateur ♣
Maitre des Pandas ◄

Messages : 104
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Experience:
100/100  (100/100)
Fruit Du Démon:
MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:36

C'est OK pour le FDD.

Je suis entrain de codé la CB donc elle est indisponible pour le moment Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-saigo-jida.forums-actifs.net
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:37

Bin contre amiral ce n'est pas amiral mais bon c'est toi le chef =), la CB je viens de l'affiché en bas du fow, et pour le fruit j'suis ouki ^^

PS: OK donc faut attendre le codage de master-sama ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatarMaitre du Jeu
Fondateur ♣
Maitre des Pandas ◄

Messages : 104
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 24

Feuille de personnage
Niveau:
100/100  (100/100)
Experience:
100/100  (100/100)
Fruit Du Démon:
MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   Mer 9 Juin - 18:44

Bon aller je ferme le sujet.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-piece-saigo-jida.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Présentation de Choko Shiro   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de Choko Shiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ► Bien débuté ◄ :: Archives-